mercredi 26 novembre 2008

Daniel Levavasseur, le détective et ancien agent de la DST avec l’aide de Kroll Associates

avait retrouvé la piste de l'argent du Kuwait Gate détourné.
Daniel Levavasseur, l’ex-agent de la DST a été retrouvé pendu à 15 mètres du sol au Dramont (Var) le 2 février 2003 comme le Directeur de la banque Ambrosiano ( !?) – Cet « accident » de parcours montagneux a donc bien été signé (…). Il avait notamment déclaré quelques temps avant aux journalistes français, Alain Dusart et Frédéric Menu, journalistes à l’Est Républicain : « Il y avait effectivement un dossier et un système de manipulation financière dont ont profité des princes koweïtiens et d’autres…Par un savant mécanisme de comptes bancaires et de crédits imaginaires, des milliards de dollars ont circulé à la faveur de la juteuse après guerre ». Juste avant sa « pendaison » il travaillait avec son associé installé à Genève, Yves BAUMELIN fondateur de la société Intelynx à Genève, sur le scandale « Pétrole contre Nourriture » d’une part, et d’autre part, avec l’avocat belge Luc Gheysens. Bien évidement, la justice niçoise n’a ouvert aucune enquête sur cette mort « suspecte » malgré mes différentes demandes.

► « BNP – PARIBAS » a été choisie dans des conditions plus que surprenantes pour gérer les fonds du programme humanitaire « Pétrole contre Nourriture » notamment pour verser les 15,9 milliards d’US $ à la K.O.C

► « BNP – PARIBAS » a été la seule banque européenne à être autorisée à ouvrir en 2005 une succursale au Koweït

► « BNP – PARIBAS » est la seule banque à faire partie du consortium créé par le Groupe Carlyle dont James Baker et Madeleine Albright (représente des Etats-Unis à l’ONU avait fait savoir qu’elle n’a nullement confiance dans la législation bancaire suisse ; le secrétaire général de l’ONU retiendra BNP – PARIBAS pour la gestion du compte séquestre) sont les fleurons, pour le rachat de la dette irakienne en vue de son règlement au plus haut niveau possible (la dette s’élève à 57 milliards de dollars dont 27 milliards de réparation). Or, selon des documents confidentiels , les sommes collectées seront versées au fonds géré par le consortium Carlyle – BNP-PARIBAS qui prélèvera au passage 2 milliards de dollars de commissions ! sur le dos, une fois de plus du Peuple irakien. Officiellement, Monsieur Jacques Chirac a répondu négativement à Monsieur James Baker ; mais l’Administrateur et Président de BNP-PARIBAS (suisse) s’appelle Georges Chodron de Courcel…(éditions du 12 octobre 2004 : The Nation et Guardian)

1 commentaire:

Conrad Reisgger a dit…

Merci pour ce nouvel article!Chodron de Courcel c'est le nom de jeune fille de l'épouse de Mr Chirac, à savoir Bernadette Chirac!Au plaisir de lire un nouvel article! Bon courage!